Les neufs mégalo-métropoles dans le classement mondial


 

° LES VILLES LES PLUS RICHES (en PIB)
Villes les plus riches en 2005 :
(1- Tokyo…. PIB 2005 : 1.191 milliards $)

2- New York 
PIB 2005 : 1.133 milliards $
3- Los Angeles 
PIB 2005 : 639 milliards $
4- Chicago 
PIB 2005 : 460 milliards $
5- Paris 
PIB 2005 : 460 milliards $
6- Londres 
PIB 2005 : 452 milliards $

Estimation des villes les plus riches en 2020 :
(1- Tokyo…. PIB 2020 : 1.602 milliards $)

2- New York 
PIB 2020 : 1.561 milliards $
3- Los Angeles 
PIB 2020 : 886 milliards $
4- Londres 
PIB 2020 : 708 milliards $
5- Chicago 
PIB 2020 : 645 milliards $
6 – Paris  
PIB 2020 : 611 milliards $
Ce classement résulte d’une étude du cabinet de conseil PricewaterhouseCooper sur l’économie britannique éditée en mars 2007. Londres devrait devancer Paris en terme de richesse produite en 2020. Cette poussée de Londres est justifiée par la croissance des revenus générés par les services financiers de la City. New York se rapprocherait de Tokyo tandis que Buenos Aires et Moscou gagneraient deux places, passant respectivement de la 13ème à la 11ème place et de la 25ème à la 23ème place. Mis à part les « mini » mégalo-métropoles de Singapour et Berlin, les mégalo-métropoles qui nous intéressent sont des vraies concentrations de richesse et se classent sans problème dans le TOP 25. Une augmentation du PIB estimée de seulement 3,6% montre que Singapour subit de plein fouet la concurrence des pays émergents. Mais la ville qui recule encore plus nettement est Berlin. Une faible croissance de 1,1% la ferait passer de la 65ième place (PIB en 2005 de 75 milliards) à la….. 86ième place (PIB estimé en 2020 de 88 milliards).

° LES VILLES LES PLUS CHERES 
Les estimations à suivre sont aussi le résultat d’une étude de PricewaterhouseCoopers qui fut menée en Mars 2008 à partir de définitions et estimations des données de l’ONU concernant les aires urbaines.

Le palmarès de 2007 :
1- Moscou
2- Londres
13- Paris
14- Singapour
15- New York
42- Los Angeles
45- Berlin
58- Chicago
139- Buenos Aires
Le palmarès de 2008 :
1- Moscou
3- Londres 
12- Paris 
13- Singapour 
22- New York
38- Berlin
55- Los Angeles
84- Chicago
138- Buenos Aires

New York recule et sort du TOP 15. Les deux autres métropoles américaines reculent aussi, confirmant la faiblesse actuelle du dollar. Surprise : Berlin fait un bond de la 45ième place à 38ème, devenant bien plus chère que Los Angeles (17 places d’avance sur la ville qui la devançait un an plus tôt de 3 places)….. Quant aux autres villes, elles ne bougent que d’une place seulement à l’exception près Moscou qui continue de régner sur le classement.



° LES VILLES LES PLUS RICHES EN MOYENNE (en PIB par habitant)

(…)
7 Londres
(…)
11 New York
12 Berlin
(…)
14 Los Angeles
(…)
16 Chicago
(…)
26 Paris (deux places après Lyon qui est 24ème)
(…)
36 Singapour
(…)
44 Moscou
(…)
55 Buenos Aires
Berlin arrive contre toute attente troisième : une ville pauvre certes mais la ville comprend presque toute l’aire urbaine. A l’inverse, Paris est ultra riche mais avec l’aire urbaine, on y ajoute des banlieues où « s’entassent » des immigrés dans des conditions qui empêchent le décollement économique de ces régions à la porte de Paris. Berlin profite alors de sa relative petite attraction pour avoir en moyenne un PIB par habitant plus important que Los Angeles (même différence structurelle que Paris, banlieues riches y côtoient des « bidonvilles »), Chicago ou même Singapour. Sinon, aucune surprise : Moscou et Buenos aires ferment le classement tandis que Londres et New York dominent.

° LES PLUS GRANDES AIRES URBAINES (en millions d’habitants)

Il s’agit des estimations les plus récentes. Le terme « agglomération » ou « aire urbaine’ est à saisir de manière large. Il inclue une ville au centre et les communautés avoisinantes qui y sont liées, comme par exemple des zones urbaines regroupant plusieurs villes (cf. La Ruhr en Allemagne).
Aire urbaine de Moscou

(1- Tokyo 37,2)


2- NY 25,9 (2009)
9- LA 18,5 (2009)
15- Moscou 14,7 (2008)
16- Buenos Aires 14,2 (2008)
21- Londres 12,4 (2009)
25-Paris 11,8 (2009)
26- Chicago 11,6 (2009)
49- Singapour 6,4 (2008)
100- Berlin 4,0 (2009)

source : populationdata.net

Aucun commentaire : mis à part Singapore et Berlin, on traite bien ici de monstres urbains. Des dizaines de millions d’habitants se croisent quotidiennement dans ces « hotspots » du monde.
° LES DENSITES LES PLUS FORTES
(…..)
29- Singapour
43- Londres
46- Buenos Aires
47- Moscou
65- Berlin
69- Paris
90 -Los Angeles
114- New York
126- Chicago
Une fois de plus, le classement de Berlin combat les clichés. La capitale allemande est plus densément peuplée que la région parisienne. Effectivement, le « Grand » Paris est plus étendu et proportionné que Paris intra-muros. Il faut en tenir compte et penser aussi que la première ville touristique n’est pas construite verticalement à la manière de Singapour, la City ou Manhattan. Les villes américaines sont les moins densément peuplés ; on a tous en tête l’image des banlieues résidentielles à la « Wisteria Lane » qui s’étalent sur des dizaines de kilomètres autour des CBDs.
° LE(S) CLASSEMENT(S) DES VILLES MONDE 

–> Villes Mondiales GaWC 

Cette hiérarchie ne prend pas seulement en compte les grandes multinationales mais toutes les entreprises pour assurer une représentation complète et juste de l’importance de ces mégalo-métropoles. 

A. VILLES MONDIALES ALPHA (villes mondiales, aux services commerciaux complets)
1. 12 points: a) LONDRES, NEW YORK, PARIS, Tokyo.
  1. 11 points: b) aucune
  2. 10 points: c) CHICAGO, Frankfurt, Hong Kong, LOS ANGELES, Milan, SINGAPOUR.

B. VILLES MONDIALES BETA (villes mondiales majeures)
  1. 9 points: a) San Francisco, Sydney, Toronto, Zurich.
  2. 8 points: b) Bruxelles, Madrid, Mexico, Sao Paulo.
  3. 7 points: c) MOSCOU, Seoul.

C. VILLES MONDIALES GAMMA (villes mondiales mineures)
6 points: a) Amsterdam, Boston, Caracas, Dallas, Düsseldorf, Geneva, Houston, Jakarta, Johannesburg, Melbourne, Osaka, Prague, Santiago, Taipei, Washington.
5 points: b) Bangkok, Pékin, Montreal, Rome, Stockholm, Warsaw.
4 points: c) Atlanta, Barcelona, BERLINBudapest, BUENOS AIRES, Copenhagen, Hamburg, Istanbul, Kuala Lumpur, Manila, Miami, Minneapolis, Munich, Shanghai.

Les villes potentiellement mondiales :

Villes avec forte propension à devenir de classe mondiale / 3 points : entres autres Lyon, Philadelphie et Vienne. 
Villes avec propension moyenne à devenir de classe mondiale / 2 points : entre autres Dubaï, Lisbonne et Vancouver 
Villes avec faible propension à devenir de classe mondiale / 1 point : entre autres Brasilia, Lille et Saint-Pétersbourg 

–> Villes Mondiales Emporis
EMPORIS

Le classement Emporis a pour base l’analyse du GaWC. La taille des buildings influencent le classement ainsi que les projets de construction. Il s’agit donc d’un classement qui prend largement en compte l’arrivée des métropoles des pays émergents.
Chaque ville gagne entre 0 et 3 points.
>1500 buildings: 3 points
500 to 1500 buildings: 2 points
200 to 500 buildings: 1 point

A. VILLES MONDIALES ALPHA  (villes mondiales, aux services commerciaux complets)
  1. 15 points: a) LONDRES, NEW YORK, Tokyo
  2. 14 points: b) aucune
  3. 13 points: c) Hong Kong, PARIS, SINGAPOUR.
B. VILLES MONDIALES BETA (villes mondiales majeures pour le négoce)
  1. 11-12 points: a) CHICAGO, Frankfurt, LOS ANGELES, Milan, Sao Paulo, Sydney, Toronto.
  2. 9-10 points: b) Brussels, Madrid, Mexico City, MOSCOU, San Francisco, Seoul, Zurich.
  3. 7-8 points: c) Amsterdam, Bangkok, Beijing, Boston, BUENOS AIRES, Caracas, Dallas, Houston, Istanbul, Jakarta, Melbourne, Osaka, Santiago, Washington.
C. VILLES MONDIALES GAMMA  (villes mondiales mineures)
  1. 6 points: a) Düsseldorf, Geneva, Johannesburg, Kuala Lumpur, Montreal, Prague, Rio de Janeiro, Shanghai, Taipei, Warsaw.
  2. 5 points: b) Atlanta, Barcelona, BERLIN, Kiev, Miami, Mumbai, Rome, Stockholm.
  3. ….. etc….
On perçoit ici la perte d’influence de Paris, qui régresse et se classe comme les deux « New York » de l’Asie : Hong Kong et Singapour.
° DERNIER CLASSEMENT EN DATE POUR LES VILLES MONDE (FIN 2008)
Cet Index des Villes Mondiales, le Global Cities Index, vient d’être publié au mois de December 2008. C’est un classement unique puisqu’il précise la manière dont 60 villes de 40 pays différents influent le monde, interagissent et s’y intègrent.
  Les 20 villes les plus « globales » 
  1.  New York
  2.  Londres
  3.  Paris
  4.  Tokyo
  5.  Hong Kong
  6.  Los Angeles
  7.  Singapour
  8.  Chicago
  9.  Séoul
  10. Toronto
  11. Washington
  12. Pékin
  13. Bruxelles
  14. Madrid
  15. San Francisco
  16. Sydney
  17. Berlin
  18. Vienne
  19. Moscou
  20. Shanghai

Ces meneuses ont divers atouts répartis selon cinq catégories : 
Activité Business : NY, Tokyo, Paris, Londres, Hong Kong, Singapour, Séoul, Shanghaï et Pékin 
Capital Humain : NY, Londres, Chicago, LA, Hong Kong, Tokyo, Singapour, Sydney, Boston et Toronto 
Echange d’Informations : Paris, Bruxelles, Londres, NY, Séoul, Hong Kong, Tokyo, Zurich, Madrid et Washington

Expérience Culturelle : Londres, Paris, NY, Toronto, LA, Moscou, Tokyo, Berlin, Mexico et Séoul

Engagement Politique : Washington, NY, Bruxelles, paris, Londres, Tokyo, Pékin, Istanbul, Vienne et Le Caire.
Publicités