Un train de Paris à New York


       Le projet paraît fou. Prendre un train à Paris Gare de Lyon et arriver à Grand Central à New York deux semaines plus tard. Un train ? Oui, en 2030, ce sera possible.
       Le Kremlin vient de donner son accord pour construire un tunnel sous le détroit de Béring, entre la Sibérie et l’Alaska afin de relier les réseaux ferrés de Russie et d’Amérique du Nord. Ce projet date de 1905. A l’époque, le tsar Nicolas II avait lancé cette idée, qui fut rapidement abandonné en raison de la première guerre mondiale et de la révolution russe.  
     Les travaux nécessitant 70 milliards de dollars dont 12 pour le tunnel permettraient de moderniser le Transsibérien existant pour le prolonger. 100 km de galeries seront ainsi contruites entre les deux continents, c’est-à-dire deux fois la longueur du tunnel sous la manche. Si le transport de voyageurs n’a pas encore été clairement évoquée, c’est d’abord dans une optique énergétique que le tunnel a été pensé : on transporterait des énergies brutes comme le gaz ou le pétrole et ferait passer de la fibre optique. Du coup, le coût de ces travaux titanesques serait amorti en seulement 15 ans, puisque le trafic attendu rivaliserait avec celui du Canal de Panama.
     Alors, Paris et New York les deux soeurs jumelles seront-elles reliées par un Transsibérien via Moscou ? 
Advertisements