Quelques Adresses Croustillantes à… New York (3)


Spécial BROOKLYN

1 promenade : Le cimetière de Green-Wood 

     Aménagé en 1838, le cimetière de Green-Wood semble être tombé dans l’oubli, ce qui lui donne tout de même l’avantage d’être bien préservé. Pourtant, au XIXe siècle, c’était avec les chutes du Niagara, l’attraction touristique la plus populaire du pays et les New-Yorkais les plus célèbres s’y faisaient enterrés. L’endroit avait déjà une histoire fascinante : c’est ici que se déroula la bataille de Brooklyn de 1776 contre les Anglais, où George Washington faillit  laisser sa peau.

      Des collines ondulantes, des étangs, des animaux en liberté : qui se croirait en pleine capitale du monde dans ce lieu où l’on se perd volontiers ? Attention toutefois à bien prendre un plan car Green-Wood a une superficie de plus de la moitié de Central Park.
Green-Wood Cemetery
Subway Brooklyn : lignes D, N et R
– 25 Str. (D, N ,R)
– 36 Str. (D, N, R)
– 9 Av. (D)

1 parc : Prospect Park

      Juste après Central Park, il y a eu Prospect Park, le plus grand parc de Brooklyn, conçu par les mêmes architectes : Frederick Law Olmsted et Calvert Vaux. C’est pour cette raison que les habitants de Brooklyn aiment dire que Central Park a été le terrain d’essai pour leur chef d’oeuvre. La construction débuta en 1866 et les architectes le préférèrent à son voisin de Manhattan. Plus sauvage, cet espace vert présente une végétation qui enchante et réserve quelques bonnes surprises comme la piscine gratuite en plein air Kosciusko Pool (il faut juste un cadenas pour le vestiaire). 
Prospect Park
Subway Brooklyn : ligne F 
– 15 Str. Prospect Park



1 boutique : Brooklyn Free Store 

     La pancarte à l’entrée indique : « Take what you want and share what you think others many enjoy« . Voilà le concept de ce magasin 100% gratuit : tu apportes ce que tu veux et tu prends ce que tu veux. Livres, vêtements, meubles,… Ca ressemble au marché aux puces mais avec le principe du troc. le fondateur Thadeus Humpster ne croit en l’argent roi et fait partie des adeptes du freeganisme (vivre gratuitement et aider les autres à en faire de même).
Son association « in our hearts » organise aussi des community dinners. Brooklyn est résolument plus alternative que Manhattan. 

Brooklyn Free Store – www.inourheartsnyc.org/brooklyn-free-store


1 expo : The Invisble Dog

    C’est l’histoire d’une usine désaffectée et d’un français qui en tomba amoureux. Il en fit un centre artistique de 1400m2 qui, en deux ans, s’est imposé comme un incontournable de la scène culturelle new-yorkaise. La vieille usine, qui date de 1890, cache une sacrée histoire : dans les ateliers, on y fabriquait bijoux, ceintures, jouets…. et le gadget star des années 70, élevé au rang de fétiche, à la fois jouet et accessoire de mode : The invisible Dog, une laisse semi-rigide et un harnais qui permettait de promener son « chien invisible ».

     Lucien Zahan, après une belle carrière de directeur de théâtre et de danse, se laisse porter par son enthousiasme et le potentiel du lieu. Il tente sa chance avec un business plan en main. Malgré la crise financière qui vient d’éclater (novembre 2008), les propriétaires acceptent de lui faire confiance. Au début et pendant les travaux, il utilise les lieux comme un marché aux puces et revend le mobilier industriel, quelques colliers, bijoux,…. Le New York Times y consacre un article, intitulé « Le chien invisible recommence à aboyer ». Octobre 2009, le centre très prometteur ouvre finalement ses portes. C’est une belle réussite. Le français a donc les moyens de financer ce qui est devenu un centre de plusieurs arts (danse, musique, théâtre, art contemporain) qui accueille expos et artistes en résidence…. Une « sucess story » à l’américaine que l’optimisme et le dynamisme de NY et de ses habitants ont porté.
The Invisible Dog – theinvisibledog.org
51 Bergen Street, Brooklyn, NY 11201 

1 restaurant : Fort Defiance 

    Dans ce bar-restaurant-salle de concert de Red Hook, on y déguste les meilleures huîtres de New York. Le cocktail King Bee (vodka au miel, thé Darjeeling, citron et prosecco) fait partie des chouchous des habitués. Concert le dimanche soir, jazz, rock ou classique. Idéal de s’y rendre en vélo pour les beaux jours.     
Fort Defiance – fortdefiancebrooklyn.com
365 Van Brut St, Brooklyn, NY 11231

1 cinéma : ReRun Theater

     Le gastropub reBar de DUMBO a eu la bonne idée, depuis l’été 2010, d’ouvrir au sous-sol un petit cinéma d’art et d’essai de 60 places avec un charmant bar à l’intérieur. Les matériaux sont recyclés : banquettes de vieilles camionnettes en guise de sièges (très confortables), lustres faits d’enjoliveurs,… 


   Ambiance post-industrielle, atypique et sympathique. L’entrée est gratuite 30 mins avant le début de la séance en échange d’une consommation au bar. Une bonne surprise cependant parce qu’on n’est pas poussé à la consommation. Quand la séance commence, personne ne viendra vous enlever votre verre de bière, de vin ou votre cocktail.  
reRun Theater – reruntheater.com
147 Front Str., Brooklyn, NY 11 201

1 ciné-resto : Nitehawk 

    Avez-vous déjà rêvé d’un cinéma où des serveurs vous apportent à manger pendant la séance ? A Brooklyn, c’est désormais chose faite. Le chef étoilé Saul Bolton (trois autres restos très tendance à Brooklyn), a ouvert trois salles de cinéma chic à l’ancienne. On commande avant la séance ou pendant, en remplissant une feuille de papier puis on laisse faire les serveurs. La cuisine est digne du maître et pour ceux qui auraient peur de ne pas pouvoir profiter du film et du repas en même temps, un espace est aménagé au rez-de-chaussée pour un traditionnel dîner avant ou après le repas. 

Nitehawk Cinema – www.nitehawkcinema.com
136 Metropolitan Av., Williamsburg
Entrée à 11 euros  



1 vue : l’Empire State Park

    C’est dans ce bout de jardin, coincé entre les ponts de Brooklyn et Manhattan, que touristes, stars et new-yorkais viennent se faire tirer le portrait.     

Empire Park
26 New Dock Str., Brooklyn, NY 11 201 

  

1 concept store : Bird

    Le concept store Bird, créé en 1999, se veut une alternative aux new-yorkais branchés majoritairement vêtus de noir. Dans une boutique vintage en bois et en briques, on découvre un univers poétique et une sélection haute en couleurs. 
Bird – www.shopbird.com
203 Grand Street, Williamsburg, Brooklyn

  

1 hot dog : Nathan’s à Coney Island

   Pour manger le meilleur hot dog de New York, rien de mieux que Nathan’s à Coney Island, dont Ken vous parlait dans ses premières adresses croustillantes de NY. La jour de la fête nationale (4 Juillet), on y organise le célèbre concours de hot dog : celui qui en avale le plus en un temps limité gagne. 
1310 Surf Ave, Brooklyn, NY 11 224


Advertisements