Mobilier urbain intelligent

     Alors que les mégalo-métropoles intègrent de plus en plus le design dans le mode de vie de nos métropolitains, le mobilier urbain ne s’est quasiment pas renouvelé ces dernières décennies. Il ne s’est pas adapté aux nouveaux besoins des citadins. Une nouvelle ère s’ouvre : le mobilier urbain devient esthétique, intelligent. Il se donne alors pour but de créer du lien social et de favoriser la vie harmonieuse en société.
   Le 4 Mai, la RATP inaugura une station de bus du futur pour 6 mois. Cet abribus « augmenté » se situera près de la gare de Lyon, à l’arrêt Diderot. Cette station expérimentale n’a pas été pensée comme un simple objet. C’est un véritable espace multifonctions qui se dessine : 70m2 de surface dont 35 abrités (contre 6 pour un abribus normalement).
   
Cet arrêt du bus sera bien plus qu’un arrêt de bus. On pourra :
– acheter un café ou un plat cuisiner à emporter
– emprunter des livres en libre service dans la bibliothèque
– écouter de la musique
– recharger son téléphone
– se connecter sur internet
– se remaquiller face au miroir
– louer un vélo électrique
– réceptionner un colis (suite à un achat sur internet)
– se réchauffer
– se renseigner sur le quartier avec les annonces digitales interractives….

      La qualité et le confort ont été au coeur de la réflexion pour créer un vrai lieu de vie dans la ville. La lumière évolutive et dynamisante vient réguler de jour et de nuit la station. Les vitres deviennent chauffantes par temps de froid. Quand au plafond, il change de couleur et la lumière d’intensité à l’approche de quelqu’un. Les banquettes et les sièges offrent des assises en maiilons de céramique. Le designer a volontairement choisi ce matériau parce qu’il rappelle la faïence du métro parisien, qu’il donne des formes douces au toucher agréable et qu’en plus d’être résistant, il se lave facilement.

   Cet abribus s’inscrit dans un projet plus vaste, celui du EBSF (European Bus System of the Future) projet européen dont la RATP est partenaire et qui vise à revaloriser le bus comme moyen de transport. Pourtant crucial dans une offre multimodale de transport, le bus souffre d’une mauvaise image. Les stations de bus ne sont pas un axe très développé et représente donc un potentiel non négligeable. Le designer Marc Aurel collabore depuis 3 ans déjà avec la RATP, notamment pour la ligne 6 du tramway prévue pour 2014.
   
D’autres initiatives de mobilier urbain « nouvelle génération »
    New York se dote bientôt de son propre système de vélib’. Comme on n’y fait pas les choses à moitié, il fallait que le mobilier urbain pour accrocher le vélo soit innovant. La ville a donc organisé en 2008 un concours : le CityRacks Design Competition.
    Pour se préparer aux JOs de 2012, Londres va même jusqu’à installer des poubelles high tech : 100  pour être précis. Elles possèdent deux larges écrans, qui diffusent des informations (dont les résultats du marché boursier), des publicités, et certainement cet été les résultats sportifs et les moments forts des olympiades. ces poubelles servent aussi de point d’accès Wi-Fi et peuvent résister (sait-on jamais) à l’explosition d’une bombe placée en leur sein. D’autres villes, New York et Singapour en tête, chercheraient à s’équiper. Le mobilier urbain se numérise…
Advertisements