Inside New York Fashion Week

     Vous avez toujours rêvé d’être une petite souris pour voir la Fashion Week ? Si les réseaux sociaux, les bloggers et la diffusion en direct sur internet de certains défilés ont rendu le monde très fermé de la mode plus proche et accessible, Diane von Furstenberg vient d’initier une véritable révolution. Elle a invité les lunettes futuristes Google lors de son défilé à la Fashion Week de New York.

     Ces lunettes sont équipées d’une caméra intégrée, d’un micro et peuvent aussi se connecter à Internet via wifi ou Bluetooth. Portées par la créatrice et les mannequins, elles ont enregistré des images du défilé et des coulisses. Il en résulte une très belle vidéo « DVF Through Glass », sortie le 13 septembre sur YouTube: Des instants volés et un point de vue exclusif, à travers les yeux des acteurs clés de la Fashion Week

      Project Glass a attiré l’attention de tous les invités du défilé, dont l’actrice américaine Sarah Jessica Parker. L’engouement des professionnels de la mode montre à quel point l’opération com’ a réussi et laisse penser que la fusion entre mode et haute technologie n’en est qu’à ses débuts. 

     Le gadget « Glass by Google« , qui coûte la bagatelle de 1500 dollars, n’est pas des plus esthétiques mais a donné à la collection printemps-été 2013 un air futuriste. Il a fallu rendre cette technologie désirable et élégante. Ce nouvel outil, transformé en accessoire new age le temps d’un défilé, sera disponible à la vente début 2013. 

     Né d’un processus collaboratif et « crowd-sourcé« , le projet a permis une narration inédite à la première personne, quasi cinématographique. La Fashion Week n’est plus réservée à une élite mais tend à s’étendre à un public de plus en plus large. 

Advertisements