Pont-trampoline au dessus de la Seine

     Un 38e pont au dessus de la Seine ? Le concours Contemporary Bridge-Paris invitait les professionnels et les amateurs d’architecture à imaginer ce nouveau pont, qui doit devenir une véritable icône et un repère dans la Ville Lumière.

   Les architectes de l’Atelier Zündel Cristea (AZC) ont remporté le troisième prix du concours international Archtriumph grâce à leur projet de pont-trampoline au-dessus de la Seine. Ils rêvent d’un lieu dédié au plaisir de s’élever au dessus de la Seine. Le pont est fait de modules gonflables, comme des bouées géantes, de 30m diamètre remplis de 3700m3 d’air chacun. Dans la partie centrale de chaque bouée est tendu un filet de trampoline. 

     Ce pont farfelu serait installé à proximité du pont Bir-Hakeim. Imaginez les touristes à bord d’un bateau-mouche qui verraient apparaître la Tour Eiffel à travers les mailles du filet, et apercevraient des parisiens en train de bondir en l’air pour rejoindre l’autre rive. L’installation serait accessible par un escalier de part et d’autre du site. 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

     Le projet est censé insuffler un peu de folie aux ponts parisiens. La ville n’a pas besoin d’un pont de plus mais plutôt d’inviter ses habitants à participer à un évènement ludique insolite en relation avec l’eau. A travers ce concours, il s’agit aussi d’élargir la réflexion architecturale et de penser une forme de « Bonheur Urbain ». Paris, en plein renouveau architectural, doit rester un leader dans le domaine des transports et de l’urbanisme. Ce type de construction semble tout à fait approprié.

    De plus en plus de projets dans les métropoles essayent de se réapproprier les voies fluviales ou d’innover en proposant des infrastructures ou équipement culturels originaux. Ken vous parlait, entre autres, de l’aéroport flottant sur la Tamise à Londres ou d’une piscine sur l’East River à New York.

Advertisements