Adresses Croustillantes Berlin (2)

1 bar : Bar Tausend

    Surfant sur ta tendance des bars et restos cachés, Bar Tausend se la joue confidentiel sous le pont du métro aérien et derrière une porte d’acier sans enseigne. Le décor futuriste semble tout droit sortir d’un fillm de Wong Kar-Wai. On y boit du champagne et de très bons cocktail à des prix raisonnables avec le gratin berlinois : mannequins, galeristes, happy few… Ambiance intime, élégante, trendy donc même s’il ne faut pas être dupe : on y vient d’abord pour voir et être vus. 

Schiffbauerdamm 11.

www.tausendberlin.com

   

1 jardin : Britzer Garten

   

1 hôtel : Ostel DDR Design Hostel

    En pleine Ostalgie, cet hôtel est une reconstruction parfaite de l’Allemagne communiste. Dès la réception, les fuseaux horaires affichés indiquent que quelque chose ne tourne pas rond : Moscou, La Havane, Pékin…  Trône aussi dans l’entrée un portrait de Horst Zimmermann, l’ancien président du Parlement est-allemand. Vieux papier peint, lampes, armoires et lits pas très design… ambiance 100% DDR !

   L’hôtel bon marché a ouvert le 1er mai, pour la Fête internationale des travailleurs. Comme on est près du Berghain, la clientèle est plutôt jeune. Certains considèrent le lieu comme un petit musée tellement la reconstruction est fidèle. D’autres s’en offusquent.

     On trouve toute sorte de chambres : des modestes en dortoir (qui rappellent les « fantastiques » jeunesses communistes), des suites aux noms très évocateurs et des appartements avec vue sur la Fernsehturm.

 

Wriezener Karree 5

www.ostel.eu

Lit en dortoir pour 9 € / Chambre de 38 à 59 € / Appartement pour 35 € par personne

   

1 expérience : Plus One Berlin

   Plus One Berlin propose un double service : un appartement stylé et écologique pour la nuit, à « Kreuzkölln », et être le « plus one » d’un autochtone berlinois. Une escorte platonique en quelque sorte. Evidemment, on le choisit soi-même parmi une trentaine proposée… Ils sont de pays et de professions différents. Un point commun : leur passion et leur connaissance de la capitale allemande. 

    Pour 120 euros la nuit, on bénéficie donc d’une expérience unique et d’une visite authentique et insolite de Berlin. Ca peut être un astrophysicien serbe, un photographe allemand ou un hispter pur jus… L’appartement n’en est pas pour autant banal et sans intérêt : il a été conçu par deux architectes berlinois qui combinent des matériaux nouveaux et de récupération. Dans la chambre, on trouve aussi des petites attentions. Du sur mesure ! 

     A l’heure où le tourisme de masse est une industrie puissante, l’initiative de One Plus Berlin s’incrit dans la tendance du couchsurfing et plus récemment du foodsurfing, qui cherchent à retisser le lien entre les touristes et les populations locales

www.plusoneberlin.com

   

1 lieu culturel englobant : White Trash Fast Food

     Du coté de la Rosa-Luxembourg Strasse, cet ancien restaurant chinois s’est transformé en bar – resto – cinéma fumeur – studio de tournage. Rien que ça… Le bar a des allures de taverne et propose sur plusieurs étages des concerts live de tout style (punk, vieux rock, éléctro,..) Le resto propose de la bouffe des quatre coins du monde : burgers, steacks, nachos mexicains, fish’n’chips, crevettes thaï,… Le lieu devient très atypique grâce au cinéma qui permet à ses clients de pouvoir fumer (films trash et underground ou de classiques du cinéma hollywoodien), ainsi qu’au studio de tatouage baptisé « No Brain No Pain« . Délirant…

Schönhauser Allee 6-7

www.whitetrashfastfood.com

Ouvert du mardi au vendredi à parir de 12h, week end à partir de 18h

Publicités