Collaboratives cities

    L’économie collaborative s’impose dernièrement comme une des tendances les plus prometteuses dans les mégalo-métropoles. Des services de mobilité partagée innovants se développent. Désormais, la culture ou l’urbanisme sont crowdfundés. Le partage d’habitat entre particuliers, le couchsurfing, le foodsurfing voire dîner chez des inconnus sont devenus monnaie courante. Enfin, les slashers ont pris l’habitude de travailler dans des espaces de co-working.

    Pour mettre en avant toutes ces initiatives, le projet Collaborative Cities est un webdocumentaire participatif qui part à la rencontre des start-ups, communautés et projets les plus inspirants de l’économie collaborative. La première édition sera filmée du 17 septembre au 10 novembre 2012 dans 12 villes d’Amérique du Nord et d’Europe. 

    Les interviews seront réalisées autour de six secteurs de la vie quotidienne : l’alimentation, les transports, l’hébergement, l’éducation et la culture, la production, la finance et le travail. A la découverte de gens passionnants et passionnés – des entrepreneurs, des utilisateurs de ces services et des experts – ce n’est pas un simple webdocumentaire, il donne les clés pour insuffler ce changement dans notre propre quotidien. 

Print - copie

       Le projet s’est réalisé grâce à des services collaboratifs. Mis à part les trajets en avion, l’équipe de Collaborative Cities a utilisé le covoiturage, l’autopartage, le couchsurfing ou des sites comme AirBnB. Dans chaque ville visitée, l’équipe a été accueilli par un hôte, puis un ambassadeur qui a joué le rôle de narrateur et de guide de l’économie collaborative locale. En outre, la production du documentaire elle-même a été collaborative : une collecte de fonds sur le site de financement participatif Kisskissbankbank  a permis de récolter les fonds nécessaires.

   

   Cette nouvelle économie est faite de partage, de collaboration et d’intelligence collective. Des entrepreneurs inventent des solutions collaboratives pour répondre aux défis socio-économiques et écologiques actuels. D’autre part, l’économie collaborative est intiment liée au contexte local. Chaque ville a son propre ADN collaboratif. En Amérique du Nord par exemple, New-York est la capitale du « do It Yourself », Toronto incarne la culture cool alors que San Francisco incube la majorité des réussites sur le Web.

 

http://collaborative-cities.com

Advertisements