Top 10 des meilleures innovations urbaines de 2012

     En 2012, les mégalo-métropoles n’ont pas ralenti la cadence. Elles ont fait preuve d’audace, d’innovation et de créativité. Aussi bien dans le domaine des transports et de l’urbanisme qu’en réinventant la culture, la mode et le marketing. Si nombre d’idées n’en sont pour l’instant qu’au stade de projet, elles donnent néanmoins une idée de la direction que prennent les grandes villes occidentales. 

 

-1- Urbanisme et Politique (Paris et New York) : se réapproprier les berges

     New York, on a tendance à l’oublier, est au bord de l’océan. Si la ville a malmené sa côte pendant les dernières décennies, elle est bien décidé à la réaménager et en faire profiter ses habitants. Un projet de piscine flottante sur l’East River est en cours de réalisation. Il a été rendu possible grâce au financement participatif. D’autre part, la capitale française, en plein renouveau architectural, a finalement amorcé cet été le réaménagement des quais de Seine. Ils sont en train d’être rendus aux piétons et aux habitants avec de nouveaux équipements publics : terrains de sport, escalier-gradin devant le Musée d’Orsay avec un cinéma flottant et à terme un archipel d’îles artificielles avec bars et restaurants. 

pool-main-01

Une piscine flottante sur l’East River

Installations flottantes sur la Seine (2013)

Installations flottantes sur la Seine

   

– 2- Culture (New York)  : Transformer Times Square en une galerie d’art géante

    En s’attaquant à un symbole du capitalisme et de la société du divertissement, l’organisation Times Square Art Square veut se faire entendre. Elle aimerait créer un événement annuel, en plein coeur de la ville, à Times Square, qui donnerait vie à la plus grande exposition artistique du monde :  des tableaux, des installations, des performances artistiques, des galeries éphémères,…

 

-3- Transports (Londres) : repenser la fonction première des voies fluviales

     A Londres, la nouvelle manière éco-friendly de se déplacer pourrait bien être la nage et la glisse dans les canaux. Pour redonner sa fonction à Regent’s Canal, qui a connu ses heure de gloire pendant la période industrielle, le projet de la LidoLine vise à insérer un bassion propre qui filtre l’eau, permettant ainsi aux Londoniens de se déplacer par la nage (ou la glisse en hiver)… D’autre part, on imagine aussi un aéroport flottant sur la Tamise pour remédier à la surcharge actuelle des cinq aéroports existants et au manque d’espace disponible. 

01_lidolineimage_londonzoo_ynstudio

La LidoLine, le long du Regent’s Canal

 

-4- Mode : Voir la Fashion Week littéralement à travers les yeux des mannequins

     Grâce à la technologie Google et ses lunettes équipées d’une caméra intégrée et d’un micro, Diane von Furstenberg a créé la sentation à la dernière Fashion Week new yorkaise avec une très belle vidéo : Inside New York Fashion WeekPortées par la créatrice et les mannequins, ces lunettes ont enregistré des images exclusives et des instants volés du défilé et des coulisses.

 

-5- Marketing (Londres) : le magasin du futur

     Burberry a ouvert cette année, pendant la Fashion Week londonienne, un nouveau flagship store, qui révolutionne l’expérience du shopping en la mêlant à l’événementiel et au digital. Le client peut faire à l’intérieur du magasin ce qu’il ferait en ligne. En outre, les écrans interactifs à tous les étages et le studio au sous-sol produisent du contenu en temps réel. Le magasin devenient alors un média à part entière, qui prolonge l’expérience du web et enrichit le storytelling de la marque. 

 

-6- Culture  (Paris) : une culture mobile et en province

     Les grandes capitales concentrent une bonne partie des richesses du patrimoine et des oeuvres d’art. Leur rôle consiste aussi à mieux diffuser la culture sur les territoires et développer son accès. Ainsi, la ville-musée prend le chemin de la banlieue et de la province. Deux institutions majeures de la capitale, le Centre Pompidou et le Louvre, qui participent au rayonnement culturel de Paris dans le monde, viennent d’ouvrir des antennes en province et inventent une nouvelle culture mobile. Le Centre Pompidou-Metz, le Louvre-Lens et le Centre pompidou mobile, premier musée itinérant, préfigurent le musée du XXIe siècle. 

 

-7- Transports (Paris) : envisager des transports ludiques et un mobilier urbain intelligent

   Le concours Contemporary Bridge-Paris qui proposait d’imaginer un nouveau pont pour Paris a distingué le  projet de pont-trampoline, un lieu dédié au plaisir de s’élever au dessus de la Seine. Le pont est fait de modules gonflables, comme des bouées géantes et dans la partie centrale de chaque bouée est tendu un filet de trampoline. Cette année, Paris a aussi testé un mobilier urbain intelligent avec une station de bus expérimentale pensée comme un véritable espace multifonctions.

ZC-106-001_slide

Un pont-trampoline au dessus de la Seine

 

-8- Urbanisme (New York) : repenser la ville pour le prochain ouragan

    Moins d’une semaine après le passage de l’ouragan Sandy à New York, le New York Times consacrait un dossier spécial aux projets qui pourraient faire évoluer la ville pour la protéger lors des prochains ouragans. Trois propositions innovantes pour les trois zones les plus touchées : le sud de Manhattan, Red Hook et Staten Island.

Un des projets imaginés pour rendre New York moins vulnérable à de tels phénomènes climatiques

Un des projets imaginés pour rendre New York moins vulnérable à des phénomènes climatiques comme Sandy

 

-9- Participatif (USA) : les cash mobs

    Les mégalo-métropoles, de par leur taille, leur niveau et leur mode de vie, peuvent paradoxalement soutenir les petits commerces indépendants et l’économie locale. Les cash mob (abréviation de cash mobilization) adapte le principe du flash mob au shopping, Il s’agit d’un happening urbain au cours dulequel des anonymes se rassemblent pour booster voire sauver un commerce local et indépendant. Comment ? En dépensant une somme minimale définie. Une consommation solidaire donc qui redonne du sens à l’acte d’achat et favorise un sentiment de communauté. 

 

-10- Marketing (Paris) : créer un pop-up store pour Adopteunmec.com

     Le site de rencontres AdopteUnMec.com a ouvert en septembre une boutique temporaire, « un pop-up store«, dans le centre de la capitale française. De jeunes et jolis spécimens masculins, membres du site et donc à la recherche de l’âme soeur, figuraient en vitrine et en rayons, enveloppés dans des boîtes façon Ken et Barbie. La boutique s’organise en deux espaces: un étage pour la sélection, avec les hommes exposés ou ceux qui sont classés sur iPad et le sous-sol pour les rendez-vous dans un espace « lounge ». Ce pop-up store s’est ensuite déplacé à Bruxelles, Lausanne, Toulouse et Lyon.

Advertisements